Sélectionner une page

Comment améliorer ses relations sans y perdre son âme

Mar 27, 2023

Comment améliorer ses relations sans y perdre son âme

Il existe plusieurs types de relations :

  • Les autres
  • L’argent
  • La vie

J’aimerai vous partager quelques-unes de mes expériences de vie qui feront peut-être écho à la vôtre. Prenez mon expérience simplement comme une expérience. Voici quelques clés de lectures, quelques clés de compréhension pour avancer et dépasser certains blocages, en vue d’améliorer ses relations.

Ou si vous préférez lire.

Comment améliorer ses relations aux autres

J’ai passé les quinze dernières années de ma vie avec des blocages, des choses qui ne me convenaient plus tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel.

J’ai trouvé des clés de lecture dans l’astrologie, car l’astrologie nous parle de cycles. C’est de cette façon que nous voyons notre évolution, à chaque date anniversaire par exemple.

Dans ma vision de l’astrologie, le soleil, c’est vous, la reine de votre royaume. La planète Saturne est votre premier conseiller, votre premier ministre. Saturne m’a permis de faire le grand vide autour de moi, des personnes qui n’avaient plus à être dans ma vie. Mon besoin était d’avoir des relations saines avec les autres, pour améliorer ses relations.

J’ai attiré beaucoup de personnes malsaines autour de moi. J’ai passé une grande partie de ma vie à souffrir. J’ai pris conscience que ces personnes me renvoyaient beaucoup de choses que je n’avais pas envie de voir.

Le mouton noir de la famille

J’ai pris conscience que j’étais un mouton noir. Je ne me reconnaissais pas dans ma famille, dans les valeurs, dans ma cousinerie. Je me sentais toujours en retrait.

Le mouton noir dans une famille est celui qui vient casser, rompre les chaînes du passé, des secrets cachés, des non-dits.

Le fait d’être connectée au monde spirituel n’était pas dans leurs codes, pas plus que d’être entrepreneure spirituelle. En premier lieu, je me suis éloignée de ces personnes car je ne me retrouvais pas.

Poser des limites, savoir dire non dans la vie personnelle

Dans ma vie personnelle, la chose la plus difficile dans ma vie, a été de savoir dire NON à ce que je ne voulais pas. D’abord, la seule parole que je pouvais dire était « oui mais … ». Comment mes propos résonnent-t-ils avec votre vécu ?

J’ai vécu une épreuve et un enseignement. Ma question : « Comment est-ce possible d’attirer autant de personnes malsaines ? ». Je ne voulais pas voir mes blessures.

Mon NON le plus difficile et le plus puissant à la fois a été le jour où j’ai dit « non » au père de mes enfants, sentant que cette relation n’était plus alignée pour moi. C’est parti du tréfond de mon âme, et je ne suis jamais revenue en arrière. Tout en reconnaissant que j’avais peur pour la suite, mais ce « non » m’a tenue avec force et puissance.

J’avais besoin de liberté, portée par l’énergie du Verseau (qui nous parle d’innovation dans toutes les parties de notre vie, l’ère du Verseau). Savoir dire « non » à ce qu’on ne veut plus fait partie de notre chemin de vie.

Le jour où vous décider, à l’intérieur, dans vos tripes, la Source vous donne les moyens d’avancer. L’important n’est pas que ça aille vite mais que vous le viviez à votre rythme.

Il est souvent facile d’avoir confiance en soi quand tout va bien, lorsqu’on a des relations agréables, que notre activité nous apporte de l’argent et que la vie nous sourit. C’est plus difficile lorsqu’on est confronté à des épreuves de vie, dans la relation aux autres, dans la relation à la maladie, dans la relation au manque financier.

Nous sommes invitées à aller regarder dans nos profondeurs voir ce qui dysfonctionne, pour améliorer ses relations avec soi.

Avez -vous déjà observé les récurrences dans votre vie, des schémas qui se répètent avec des personnes ou des situations différentes ?

En ce moment, nous entrons dans le printemps sous l’énergie du Bélier. Nous sommes invitées à trouver notre propre tempo car le bélier est un fonceur, une énergie de feu. C’est un feu qui vient de brûler ce qui n’a plus de raison d’être. C’est un feu créateur qui vient vous aider à créer du nouveau.

Poser des limites et apporter de la sécurité dans la vie professionnelle

Dans ma vie professionnelle, cela a été plus facile. Mes challenges étaient de ne pas être un imposteur, d’être à la hauteur, de tout savoir avant d’avoir commencé, de maîtriser mon sujet. Quand on démarre une activité, on trouve souvent nos clients autour de nous. J’ai quelque peu mélangé mes relations amicales et mes clients au début de mon activité, il y a 9 ans. J’ai vite arrêté. C’est important de poser des frontières pour sécuriser la relation professionnelle.

Les clients ne sont pas nos amis et nos amis ne sont pas nos clients. Dès qu’il y a une relation d’argent, il y a une responsabilité à sécuriser la relation, où la parole se doit d’être le plus libre possible. Nos clients doivent savoir peu de chose sur nous à titre personnel. On se doit d’être le plus neutre possible. Notre cliente nous demande de revisiter son passé en jouant en conscience les rôles qui lui permettront de jouer ou rejouer les scènes pour guérir.

Posez des barrières franches et expliquez les raisons pour lesquelles vous posez ces barrières. Ça a été plus facile pour moi de poser des limites dans ma vie professionnelle car il n’y avait pas d’affect, un point clé pour améliorer ses relations.

Plus on est proche de quelqu’un, plus l’effet miroir existe, dans la lumière mais aussi dans l’ombre.

.

Mon nouvel espace pour grandir et avancer en sécurité

J’ai rencontré une business friend dans un groupe de coaching business. J’ai rencontré l’amitié par le biais du travail. Le Capricorne en astrologie gouverne la maison 10, maison de l’accomplissement professionnel. J’étais déjà câblée pour cela.  Nous avons connecté deux mêmes centres d’intérêt : l’entrepreneuriat et la spiritualité.

Une grande leçon de vie pour nourrir ses relations

Dans nos leçons de vie, lorsqu’il nous arrive quelque chose, nous nous focalisons sur ce qu’on imagine apprendre. La leçon de vie n’est pas forcément là. Dans mon exemple sur le coaching business, je n’ai pas eu le retour sur investissement que j’espérais en termes d’activité, de rémunération pour faire grandir mon business. Les choses ne se sont pas passées comme je l’espérais. En fait le cadeau est que j’ai rencontré une business friend. Souvent on regarde tout ce qui est négatif, on oublie de regarder ce qui est positif. J’ai investi un certain coût dans cette formation. Le fait d’avoir rencontrée une amie vaut beaucoup plus en termes d’énergie, de confiance que ce que j’ai investi. Nous continuons à croître ensemble.

Je vous invite à chercher le positif dans ce que vous vivez, quel est le cadeau caché qui est en train de se dévoiler. Sortez des manques pour vous connecter à vos besoins.

Je vous invite à identifier et connecter avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous. S’il n’y en a pas, la personne vient vous faire travailler autre chose : les masques de l’Ego.

Plus on est au clair avec nos frontières, plus on vit en sérénité, en confiance, on tombe les masques. Les gens toxiques dans nos vies viennent nous révéler nos failles. Plus vous dites non à ce que vous en voulez plus, plus vous vous choisissez, un cadeau pour améliorer ses relations.

L’inné et l’acquis

L’inné est ce que vous porté dans votre Adn (épigénétique), qui vous vient de la lignée de votre mère et de la lignée de votre père. Vous portez dans vos cellules les mémoires de vos ancêtres. Le mouton noir dans une famille a du sens car il vient casser tout ce qui est négatif. Vous portez des failles de votre famille sans toujours en avoir conscience. Peut-être que dans votre famille, le relationnel et l’émotionnel était compliqué. Vivre ses émotions est important pour améliorer ses relations.

L’acquis est tout ce que vous mettez en place dans l’environnement dans lequel vous vivez. Votre vie sera différente si vous naissez dans l’est, le sud, le nord ou l’ouest de la France. Votre vie sera également différente si vous vivez en ville, à la campagne, dans un milieu favorisé, défavorisé.

L’inné et l’acquis jouent sur comment vous attirez les personnes, comment vous vous développez. On peut trouver des personnes toxiques dans sa famille proche. Ils n’ont pas guéri et la façon la plus facile de ne pas porter ce qui est douloureux, est de « balancer la patate chaude » à l’autre. Nos parents, sans forcément mal faire nous passent cette patate chaude. Ils ont pu manquer de soutien, de personnes ressources lorsqu’ils étaient enfants.

La meilleur façon pour avancer, pour guérir, se révéler et prendre sa place est de se faire accompagner.  

https://lavoiedesmysteres.com/seance-decouverte/

quelle relation entretenez vous avec les autres, l'argent, la vie
Améliorer ses relations par Catherine Collin,
coach spirituelle du féminin sacré, fondatrice de la Voie des Mystères

Comment améliorer ses relations à l’argent

L’argent est avant tout une énergie qui a besoin de circuler. J’aimerai vous partager deux grandes peurs que j’ai eu en lien avec l’argent.

Mes 2 grandes peurs :

  • La peur de mourir
  • La peur de manquer

La peur de mourir

Ce que je vous partage reste ma vérité. C’est ce que j’ai découvert de ma propre expérience de vie. Si on me disait demain Catherine, c’est le moment de partir, de quitter la vie, je serai frustrée car je sens que j’ai encore des choses à vivre, des choses à réaliser.

Je pense particulièrement aux personnes en fin de vie, qui s’accrochent à la vie car frustrées de ne pas avoir mis en œuvre tout ce qu’elles auraient aimé vivre., n’avoir pas pu améliorer ses relations avant de partir.

Mes rêves ne sont pas éteints. Ma peur de mourir se situe à ce niveau là. J’ai pris conscience à la fois de mon envie de me laisser porter par la vie et en même temps de prendre la vie à bras le corps pour mener à bien mes nouveaux projets. Ma peur de mourir était en lien avec mon envie de réaliser certains accomplissements.

La peur de manquer

De temps

Ma première peur était de manquer de temps pour m’accomplir. En 9 ans d’entreprenariat, j’ai mis en place quantités de choses. Dernièrement, je me suis lancée un nouveau défi pour m’accomplir : faire des lives. Auparavant, j’avais le « trouillomètre à zéro ». J’avais déjà pris la parole en public en animant des cercles de femmes, des cercles spirituels. Là, c’est utiliser l’outil informatique qui m’amenait des peurs nouvelles.

La peur des premières fois

C’est une peur assez classique chez les entrepreneures. Comment améliorer ces différentes premières fois, ses relations à soi ? Quand on est enfant, on ne se rend pas compte que l’on vit des premières fois, quand on est adulte et confronté à vivre des premières fois, toutes les peurs de l’enfance remontent. Quand on n’a pas été soutenue, sécurisée lors de ces premières fois, tout revient.

Quand on travaille sur ses ombres, tout ce qui paraissait long et profond avec le temps s’amenuisent. Comment mes propos font-ils écho a ce que vous vivez ou avez vécu ?

Du temps pour guérir, grandir et m’accomplir

Je me suis réveillée et révélée pour m’accomplir. Ce que j’ai appris fait partir de mes accompagnements et de mes enseignements. La seconde étape est de grandir : grandir en confiance, en assertivité, en résilience. Il faut savoir que la peur fait partie du chemin de l’accomplissement. Si vous fermez la porte, la peur passera par la fenêtre. Il y a un message et un cadeau derrière la peur. Elle est à accueillir et à traverser, accompagner, c’est plus facile. Ce qui vous fait dépasser la peur est la curiosité d’avancer.

La curiosité est un moteur très enfantin, derrière laquelle se cachent vos dons.

Le propre de la vie est de vivre des expériences, de vivre de échecs, d’apprendre de ses erreurs et de continuer. Mais nous avons le droit de rêve de réussite également. Lorsque ça bloque, on répète souvent la même chose et l’on ne voit pas comment faire autrement.

L’accompagnante a un regard neutre sur vous. Elle a une distance thérapeutique entre vous et la blessure. Et en même temps, elle connaît la blessure. C’est la raison pour laquelle vous choisissez de travailler avec elle. Elle a trouvé des clés pour dépasser sa blessure et la guérir.

Peur d’avoir des relations agréables

J’avais peu d’amies, mes relations dans ma famille ne me nourrissaient pas vraiment. Je me sentais toujours la petite Catherine. J’ai depuis peu nommé mes besoins plutôt que mes manques. Les cordonniers sont parfois les plus mal chaussés. Je disais comment faire aux autres et je ne le mettais pas en application pour moi. Je nourris désormais des relations agréables dans le travail. J’infuse cette énergie dans mes relations personnelles et poser des limites.

Poser des limites a été mon champ d’expérience dans les relations personnelles.

Quel a été votre champ d’expérience au niveau relationnel ?

Peur de manquer d’argent / d’énergie

Investir sur soi

J’ai appris avec le temps à investir sur moi. J’ai commencé à être accompagnée à l’âge de 35 ans, j’en ai 57 aujourd’hui. J’ai passé 13 ans avec ma thérapeute. Grâce à elle, j’ai appris grâce à elle à recevoir. Aujourd’hui je suis accompagnée par une chamane au niveau des soins énergétiques, au niveau spirituel.

J’ai choisi dernièrement une mentor pour m’accompagner à connecter pleinement et puissamment la femme en moi. Une partie de moi n’avait pas envie de grandir. D’un côté il y a mon enfant intérieure, connectée au monde invisible, de l’autre l’entrepreneure qui s’éclate dans son activité. Entre les 2 il y a ma partie adolescente, qui n’avait pas envie de devenir une femme. Le modèle de ma mère ne me convenait pas. La vie me permet grâce au pouvoir de revisite de ses cycles.

Je me suis vue en miroir en termes d’énergie, de présence, de valeur, de rayonnement me renvoie ce que j’ai envie de laisser exister, émerger. 

          

Investir dans son activité

L’idée est de continuer à apprendre, à monter en compétences. Auparavant, je cherchais plutôt des outils. J’ai pris conscience, fin 2022 que mon besoin était autre. J’ai besoin que les personnes vibrent les mêmes énergies que moi, déploient les mêmes valeurs que moi, aient les mêmes qualités de cœur que moi.

C’est la raison pour laquelle j’ai compris que lorsque ce que j’apprenais avec telle ou telle personne ne fonctionnait pas vraiment, la personne qui portait son activité, son message n’était pas en accord avec qui j’étais vibratoirement.

Je vous invite, que ce soit au niveau personnel ou professionnel, quand vous décidé d’investir sur vous, au-delà du coût financier, à ressentir cette personne dans le cœur. C’est la raison pour laquelle je propose une séance découverte de 30 mn, offerte pour nous rencontrer et percevoir la vibration entre nous, afin que l’on se choisisse. Nous partons en voyage pour 6 mois minimum. Il y a souvent une connexion émotionnelle à ce moment-là. La personne le sent dans son corps.

Moi qui suis une sacchante, une accompagnante, j’avais également envie de trouver cet espace pur moi. Je ne l’avais pas trouvé. Je l’avais seulement identifié dans ma tête, pas dans mon corps, pas dans mon cœur, pas dans mon énergie vibratoire.

J’ai fait la demande à l’Univers, mes guides m’ont entendu, j’ai pu trouvé ces personnes, j’étais dans une recherche pour améliorer ses relations.

Si ça ne vibre pas, c’est non.

Si ça vibre moyen, c’est un apprentissage pour guérir.

Si ça vibre fort, vous allez pouvoir vous élever.

J’incarne 2 postures : l’apprenante et la sacchante.

Ma leçon : je choisis des personnes avec qui ça vibre au niveau du coeur pour développer la fraternité, avec un mentor business et la sororité avec une mentor en développement personnel et spirituel, lié au féminin sacré.

Comment améliorer ses relations à la vie

Apprendre à vous connaître avec 5 piliers pour embellir ses relations

Je vous invite à compléter la liste.

  • Votre développement personnel, dans vos besoins, ce que vous aimez faire lorsque vous êtes seule, en termes de créativité, lire, vous promener, ne rien faire … Trouvez du temps dans votre semaine pour prendre du temps pour vous
  • La relation à votre famille de sang, que vous apportent ils, ou êtes-vous un mouton noir avec l’envie de vous éloigner de votre famille. Il se pourrait que vous soyez alors venue non pas pour nourrir la famille de votre présence mais pour casser les chaînes des secrets, des non-dits. Pour moi, la vie professionnelle lorsqu’on est indépendante est le lieu de notre rayonnement alors que la vie personnelle est le lieu des expérimentations
  • La relation à ses amis. Comment vous les choisissez, comment vous entrez en relation avec eux ? Quels sont vos centres d’intérêt communs ? Pour quelles raisons ça s’arrête avec telle personne, peut-être parce qu’il n’y a plus rien à partager ?
  • Votre relation de couple, vos anciens amoureux, vos différentes vies de couple, pour quelles raisons vous l’avez quitté ou pour quelles raisons il vous a quitté, ce que vous aimez chez votre compagnon, ce que vous n’aimez pas
  • La vie professionnelle, c’est là ou l’on thésaurise des enseignements de la vie personnelle

Continuer à apprendre, à se nourrir au niveau intellectuel, au niveau relationnel, spirituel

Il n’y a pas d’âge pour apprendre. Je me suis nourrie cette semaine avec de l’astrologie. J’ai participé au sommet de l’astrologie avec une quinzaine d’astrologues sur le thème de la confiance en soi du point de vue astrologique. C’est avant tout pour moi, je ne sais pas si je proposerai des analyses de thème astral.

J’apprécie tout spécialement cet outil de connaissance de soi car il nous plonge dans les cycles de la vie avec la roue astrologique. Je vous invite à trouver des thématiques, des sujets, des outils qui vous donnent envie de continuer à apprendre. Allez vers quelque chose qui vous fait du bien. Il n’y a pas de limite intellectuellement.

Vous ressentez peut-être le besoin de vous nourrir émotionnellement, dans des espaces de relation, aux autres, à la nature. Continuez à nourrir ces espaces, en vue d’améliorer ses relations au niveau intellectuel, émotionnel / relationnel, spirituel.

Observez et conscientisez les masques de l’Ego que vous portez

Nous naissons pures et au fur et à mesure de la vie, nous portons des masques. Nous pouvons nous sentir en insécurité, ne pas nous sentir aimée comme on aimerait l’être. Nous portons des masques pour prendre notre place, pour être comme l’autre, pour s’identifier. Ces masques vous ont été utiles en termes de survie. Aujourd’hui, le contexte a changé, vous portez toujours ces masques qui n’ont plus de raison d’être. A cause de ce masque, vous butez sur la porte qui vous empêche d’avancer vers l’expérience future.

Vous êtes invitée à tomber le masque pour franchir cette nouvelle étape. Je vous en partage quelques uns, à vous de voir comment ils vous parlent.

Le masque de :

  • La sauveuse,
  • La victime / martyre,
  • Le fantôme, celle qui se cache, avec sa blessure de rejet
  • La gentille fille, la gentille copine
  • La caméléonne, celle qui se suradapte
  • La passive/agressive, elle agresse l’autre dans sa non action
  • Le féminin blessé, cette petite fille qui n’avait pas envie de devenir une femme
  • La perfectionniste, celle qui aligne les majuscules, les points
  • La wonderwoman, celle qui n’arrête jamais
  • La rebelle, celle qui est toujours en colère, celle qui s’est construit contre
  • La possessive/jalouse, celle qui manque de confiance en soi
  • La contrôlante

Il est important de ne pas les poser n’importe comment. Qu’allez-vous mettre à la place ? Le masque était là pour vous protéger. Donnez vous le temps de le déposer, afin de laisser la cicatrisation opérer.

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous conseille le livre de Marine Kervella : « Aime, ose, incarne ».

Aime, Ose et Incarne: Lâcher les masques pour s’épanouir en tant que femme sensible : Kervella, Marine: Amazon.fr: Livres

Comment voit-on les masques ?

On les voit chez les autres quand ça grince. Vous portez le même mais n’en avez pas conscience.

Je prends l’exemple d’une de vos relations qui est contrôlante. Peut-être que vous, vous n’arrivez pas à la contrôler, mais il se pourrait fort que vous contrôliez d’autres personnes, même sans vous en rendre compte.

Je vous invite à observer ce masque avant de pouvoir l’enlever.

Mon post Instagram sur les masques :

https://www.instagram.com/p/CqS_FBHMTP7/

Conclusion

Auparavant, j’attirai des personnes au cœur blessé, dans leur mental. J’ai compris en miroir que j’avais les mêmes blessures.

Apprendre à dire NON à ce que je ne voulais plus à un grand pas en avant vers ma guérison, mon réveil, mon éveil pour me révéler.

J’ai autour de moi des personnes qui acceptent mes vulnérabilités et leurs vulnérabilités comme une force et non pas comme une faiblesse ou un défaut.

J’ai appris à rayonner une vraie présence dans le cœur. Merci de m’avoir lu jusqu’ici. Il se pourrait fort que vous soyez en cet instant, en train de rayonner une vraie présence dans le cœur.

Catherine, coach spirituelle du féminin sacré.

J’accompagne les femmes entrepreneures, créatives et spirituelles à faire grandir leur sécurité et guidance intérieure pour une vie plus sereine.

Catherine Collin, Guide spirituelle et coach professionnelle

Catherine Collin

Mentore spirituelle, je vous accompagne à déverrouiller vos émotions pour impacter avec sagesse

Mentore spirituelle, je vous accompagne en tant que femme,

coach / entrepreneure, de 50 ans et plus

à déverrouiller vos émotions pour impacter avec sagesse

Découvrez les derniers articles

Comment avancer avec plus de clarté ?

Comment avancer avec plus de clarté ?

Osez accueillir le flou, avancer pas à pas et vous servir de trucs et astuces pour avancer avec plus de clarté Accueillir le flou Vous souvenez vous de ces moments de doute où vous avez l'impression que plus rien ne va dans votre vie, vous vous sentez perdue et vous...

Comment avancer dans sa mission de vie en 2024 ?

Comment avancer dans sa mission de vie en 2024 ?

Quelle est votre ambition pour 2024 ? A l’heure où j’écris cet article, nous sommes sous l’énergie du Capricorne, pour qui l’ambition est une valeur forte. Pour avancer dans sa mission de vie, faire preuve d’ambition est une qualité essentielle à intégrer dans...

Comment s’ouvrir à la médiumnité

Comment s’ouvrir à la médiumnité

Comment s'ouvrir à la médiumnité ? J’aimerai vous dévoiler une énergie reliée à votre blessure originelle : l’énergie de Chiron. Remontons aux origines Le Sagittaire représente un centaure (homme-cheval) muni d’un arc et tirant une flèche. Dans la mythologie grecque,...