Sélectionner une page

Du féminin blessé vers le féminin sacré

Nov 6, 2023

Du féminin blessé vers le féminin sacré

Connecter avec les émotions : une voie du féminin blessé vers le féminin sacré.

Le féminin blessé

En tant qu’être humain, nous cherchons à connecter aux autres à travers nos émotions.

Parfois nous cherchons la validation, parfois nous cherchons à nous sentir moins seule avec nos ressentis qui peuvent être agréables ou désagréables suivant l’émotion.

Comme vous le savez, notre aura vibre au-delà de notre corps physique, le premier corps. Imaginez les différents corps comme des poupées russes. Le second corps est le corps éthérique bien connu de toutes les personnes qui pratiquent les soins énergétiques. Le troisième corps est notre corps émotionnel et le quatrième notre corps mental. Il existe d’autres corps énergétiques, pour simplifier, nos nous arrêterons là. tous ces corps forment votre champ aurique ou votre aura.

Il émane de vous une énergie aurique, votre aura, vous transmettez cette énergie tout autour de vous en la diffusant. C’est une des raisons pour lesquelles on dit que l’on attire ce que l’on vibre et pas ce que l’on souhaite. Il est difficile de contrôler son aura.

Pour ce qui est agréable, on parlera souvent de vibration, de hautes fréquences.

Pour ce qui est de désagréable, on parlera alors de contamination, de basses fréquences.

Le féminin blessé et les hautes fréquences : l’amour, la joie, le bonheur …

C’est toujours agréable d’être au contact de cette vibration. Vibrer l’amour, la joie, le bonheur en permanence est impossible. C’est grâce à la nuit que nous apprécions le jour. Trouver l’équilibre est le chemin, tout comme la nuit en en équilibre avec le jour. Nous pouvons connecter les hautes fréquences mais il arrive qu’elles nous échappent, qu’elles se déconnectent et se reconnectent presque à notre insu.

C’est alors que les ombres nous rattrapent. En tant que personne sensible à la blessure de Rejet, vous allez attirer les ombres des personnes sensibles à la blessure d’abandon qui n’auront de cesse de vous attacher à elles, en mode victime, pour porter leurs ombres.

Si vous deviez choisir une couleur, une odeur, une chanson, à quoi ressembleraient ces hautes fréquences ?    

Le féminin blessé et les basses fréquences : la colère, la tristesse, la peur, la honte, la culpabilité …

Imaginez une personne qui ressent une profonde colère. Elle peut dans sa contamination soit provoquer les autres pour inconsciemment les mettre en colère, soit partager sa colère en mode victime pour ne plus être seule et chercher l’alliance et le soutien, une validation et une justification de sa colère.

Dans les deux cas, elle ne souhaite pas porter sa colère et fait tout pour s’en décharger, surtout auprès de personnes hypersensibles comme vous, porteuse de la blessure de rejet.

Cette personne mettra en place deux stratégies :

  • La première en mode persécuteur, vive le triangle de Karpman (Sauveur, victime, Persécuteur) pour trouver un coupable à sa souffrance
  • La seconde en mode victime, pour trouver une personne capable de compassion sur qui elle peut se décharger

Dans tous les cas, vous serez confrontée à passer du « Oui mais » au « Non ». L’épreuve demande beaucoup de courage pour sortir du féminin blessé ou observer le féminin blessé d’une autre personne.

Si vous deviez choisir une couleur, une odeur, une chanson, à quoi ressembleraient ces basses fréquences ?    

Votre pouvoir de création est intact chère âme divine, c’est grâce à lui que vous saurez reconnaître votre blessure et chercher des solutions pour guérir.

le féminin blessé

Reconnaitre votre blessure

Il peut être compliqué de reconnaitre sa blessure, ce féminin blessé. Il est plus facile de regarder les blessures chez d’autres personnes pour se positionner au mieux.

La vie est magique, elle mettra sur votre chemin des personnes, des situations qui vous emblerons insurmontables. Faites confiance à votre grande qualité d’observatrice, oui ce petit détail que vous remarquez et qui fait toute la différence.

En tant que personne sensible au rejet, vous cherchez à exister dans le regard de l’autre. Il arrive parfois, même souvent que vous êtes une âme trop sensible et malheureusement attirée par des femmes que je nomme « Femmes enfant /masculine », qui vous pousserons à les suivre comme un clone.

Elles diffusent une énergie individuelle de type leader/bonne copine autour d’elles et vous contaminent dans cette ambivalence. Elles ont la conviction d’être sur la bonne voie et cela peut être extrêmement contagieux, à y perdre ses plumes et à ne plus pouvoir voler.

Commencer à vous libérer de la blessure

Il peut être facile d’être distraite par ce type de personnalité, de questionner vos propres certitudes, face à quelqu’un qui exprime avec assurance ses convictions.

Mais c’est un leurre. L’énergie n’a rien du féminin sacré, c’est un masque très bien fait du féminin blessé. C’est à ce moment là que vous êtes invitée à prendre conscience, dans vos ressentis, en particulier dans votre plexus solaire (lieu de prédilection du vampirisme énergétique) que l’autre personne a contaminé votre vision, votre direction, votre pouvoir de mise en action.

Elle vous laisse alors dans la désorientation, dans le flou total, voulant vous greffer sa vision à la place de la vôtre, vous faisant douter. Ce type de femme vous prive de votre bon sens, de votre discernement. Elle cherche votre consentement malgré vous.

Rencontrer ce genre de personne est une étape dans votre parcours. Donc, vous en avez déjà certainement rencontré. La bonne nouvelle est que le processus d’emprise sera de moins en moins profond et durera de moins en moins longtemps.

Sortir du féminin blessé

Vous ne pouvez rien pour l’autre et n’essayez surtout pas de vouloir l’aider ou de vouloir lui faire prendre conscience. L’Univers, la Vie s’en charge très bien toute seule. L’important c’est vous.

Si vous lisez ces mots, c’est exactement le moment de vous questionner sur ce qui fait que vous avez choisi cette voie présentement et pas une autre.

Vous êtes en train de devenir une femme sublime

Je vous propose une série de question pour vous éclairer sur votre chemin, de vous libérer de la culpabilité de ne pas être assez :

  • Est-ce que c’est parce que le YANG (leader/bonne copine) de quelqu’un d’autre vous fait douter de vous ?
  • Est-ce que l’assurance (affichée) de quelqu’un vous amène à dévier, à perdre en clarté ?
  • Comment redevenir fidèle à votre propre unicité, souveraineté, puissance de créativité ?
  • Quelle prochaine action pourrait être posée pour orienter votre voie vers un parcours plus authentique, plus haut en couleurs qui vous ressemble ? Au fait quelle est votre couleur préférée et pourquoi ?
  • Face à vous-même, quand vous vous sentez divinement bien, comment arrivez vous à être confiante en la vie que rien ne peut contaminer votre bonne humeur ?
  • A quels moments avez-vous ressenti le besoin de faire valider votre voie par une autre personne ?
  • Et si vous vous étiez trompée d’autre, si cette énergie YANG (leader/bonne copine) n’était pas la bonne à suivre, une énergie du féminin blessé ?
  • Et si la bonne énergie à suivre était une énergie YIN, une énergie du féminin sacré, toute douce, souriante et bienveillante comme vous ?

En fait tout est là en vous.

Vous allez devoir apprendre à reconnaître 4 types d’énergie :

  • L’embryon en vous, ou l’embryogénèse, tout se place, à sa place
  • Le fœtus, tout est là et peut croître
  • La naissance, un nouveau vous, un nouveau projet, une nouvelle aventure
  • La croissance, à vous de raconter votre histoire, pour vous, pour inspirer d’autres femmes

Laissez vous le temps.


A très bientôt,

With love,

Catherine,

  • Druidesse du féminin sacré, à ses heures,
  • Coach spirituelle quand ses guides sont là,
  • Femme en chemin, le reste du temps


Catherine accompagne les femmes de 50 ans et plus à accepter, à exprimer leur féminité au quotidien grâce à la voie des mystères :

  • Pour révéler le pouvoir de leur voix
  • Pour communiquer leurs messages et leur énergie unique
  • Pour trouver leur façon d’être une femme entière et sublime


A lire également :

Catherine Collin, Guide spirituelle et coach professionnelle

Catherine Collin

Mentore spirituelle, je vous accompagne à déverrouiller vos émotions pour impacter avec sagesse

Mentore spirituelle, je vous accompagne en tant que femme,

coach / entrepreneure, de 50 ans et plus

à déverrouiller vos émotions pour impacter avec sagesse

Découvrez les derniers articles

Comment identifier 5 masques de l’Ego pour s’en libérer

Comment identifier 5 masques de l’Ego pour s’en libérer

Les masques de l'Ego : savez vous que L’Ego a 1000 et 1 visages ? On le nomme l’Ego, l’Ombre, Satan, le Malin, le Démon … la liste est longue. L’ego est cette partie de nous qui veut que rien ne change, un peu comme un jour sans fin. Mais ça n’est pas possible. La vie...

Comment ses manques affectifs sont une clé pour inspirer

Comment ses manques affectifs sont une clé pour inspirer

Etes-vous de celles qui avez des difficultés avec vos émotions ? Et si votre histoire, vos manques affectifs pouvaient inspirer d'autres femmes ? Pestez-vous régulièrement contre ces vagues émotionnelles qui vous jouent des tours ? Pour contrer ces désagréments,...

3 étapes inspirantes pour une nouvelle vie après 50 ans

3 étapes inspirantes pour une nouvelle vie après 50 ans

A l’aube de la 50aine, vous êtes parfois par moment envahie d’une grande tristesse. Vous rêvez d’une nouvelle vie après 50 ans. Vous regardez votre vie, votre couple, vos enfants, votre parcours professionnel. Malgré tout, vous pourriez vous en contenter et pourtant....